Comment répartir le travail – niveau collège

Vous êtes plusieurs à me demander comment répartir le travail sur la semaine . Et oui le travail d’un parent instructeur n’est pas de tout repos …. Après avoir dû trouver « les manuels », vous faire un programme , penser et repenser votre organisation, vous voilà à la case « emploi du temps » . Attention à ne pas tirer la carte PRISON, sinon c’est foutu, vous n’aurez pas les 20 000 sur la case départ , mdr !!!

On choisit l’ief pour sa liberté, mais lorsque que celle ci pointe le bout de son nez, ça fait peur , hein ! Quand on se retrouve fasse à son manuel de maths on se demande comment on va faire ….. Car le collégien, n’est pas un animal autonome, il peut certes ouvrir un livre seul, voir même trouver la page et le bon chapitre, mais sera t-il capable de faire tout seul le reste ? Cela dépend de la sous espèce que vous possédez happy

voici un mini mode d’emploi

1- Regarder ce qui est prévu pour la semaine ou quinzaine…

2- Vérifier le nombre de pages que cela représente . En cas de grand nombre de pages et de peu de jours, faire calculer le nbr de page/jour à faire . Ex : 10 pages sur 4 jours = 2,5 . L’enfant sait qu’il doit faire entre 2 et 3 pages à chaque fois . C’est tout simple, mais quand les enfants le savent , ça fait tout la différence .

3- On lit la leçon en premier et en entier . Même si on connaît déjà , car il se peut qu’il y ai un morceau « nouveau » qui se cache au milieu ou qu’on ai oublié un morceau . Et si on connaît chouette, ça ira vite !

Pas plus tard que ce matin, Miss C, ah oui mais les déterminants je connais ! Ok je regarde la leçon et lui demande : c’est quoi un déterminant (elle m’explique les :  possessif, défini,indéfini …) et un partitif  ? Heu je sais pas ! Bah oui c’était à la fin , et comme en voyant dé terminant elle connaissait, Mlle n’a pas lu la leçon …

4- Ensuite on passe aux exercices . S’ils sont nombreux, il ne faudra pas vouloir absolument tous les faire . Surtout si comme moi en maths vous avez un manuel et un cahier d’exercices . J’en sélectionne quelques un sur le manuel, une partie à l’oral et l’autre à l’écrit . Puis je demande de faire le cahier d’exercices.

Comment faire son choix ? En maths ,facile, Miss C , se plante dès qu’il y a plein de zéro ou si il y a plusieurs questions dans un problème . Bien évidemment  en mère bienveillante et aimante, je choisirai ceux là à coup sûr tongue

Les exercices sont faits pour s’entraîner ( vous aviez compris je parie mdr) ,mettre en pratique et pour vérifier si la notion est acquise . Inutile d’en faire 25 pour le savoir .

 

5- Apprenez les bienfaits de l’oral .  C’est moins barbant que d’écrire et  on peut de temps on fait bien plus d’exercices . C’est valable pour toutes les matières, en français on demande simplement : « comment tu écris ça ? »

Un des avantage de l’ief c’est que l’on peut fonctionner sans emploi du temps . Les premières semaines, toute enthousiaste , après avoir lu un article génial sur le temps de travail de norvégiens (je crois) qui changeaient tout les 45 mins d’activité, j’avais de suite mis ceci en place . Cela à durée 1 mois je pense , mdr, puis ras le bol . Nous avions à peine commencé qu’il fallait changer de matière, j’avais toujours le nez rivé sur ma montre, limite c’était épuisant .

Nous avons donc pris l’habitude de faire français,lecture et maths le matin et une autre matière l’après midi plus l’art plastique . Bien plus de souplesse . Si dans le cas de mon fils passer 1h en maths était plaisant, la plus petite ne pouvait pas suivre , donc avec elle j’ai appris à alterner 1 page de français, 1 page de maths puis un peu d’écriture etc….

La chose importante est de finir ce qui à été entamé,

6-On termine  le travail en cours ,on va jusqu’au bout de la page avant de changer.

 

Je vous parlais plus haut de mes premiers jours en ief, quand est il aujourd’hui ? Nous avons  pris des habitudes, nous avons vu ce qui fonctionnait ou pas et certains font preuves d’un peu d’autonomie . J’ai donc 3 enfants  et 3 façons de procéder différentes . la seule chose en commun étant les horaires .

Miss M (ce1) : français /maths le matin mais des périodes de 30 min maximum,  donc ça tourne beaucoup.

Mr N (cm1) : Toujours maths le matin en premier, environ 1h , pour le français là il faut que ça tourne car il n’aime pas ça  donc un peu de lecture, une page de grammaire , la dictée, et re lecture …

 

Miss C (6ème) : A décidé de faire comme elle veut, donc un bout de sciences, puis 3 ex de maths etc…. Si cela lui convient et que le programme est fait dans le temps imparti, ça me convient . (je veille quand même , cela ne fait pas longtemps qu’elle fonctionne ainsi, nous verrons s’il faut revenir à l’ancien système)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s