école en crise

Hier j’ai regardé ,un morceau, d’une émission sur dailymotion . La partie 7 est consacrée à l’ief, et sincèrement je n’ai même pas voulu voir le début , voici le lien  de l’école en crise

dans cette émission deux camps s’opposaient, les pros école et les anti-école . Pour les réformes, pour le changement, contre les notes etc… bref chacun des camps avaient de bons arguments . Moi dans l’extrait que jai visionné , j’ai retenu vraiment 2 choses, qui m’ont fait bondir et réagir .

 

Tout d’abord , les propos de François de Closets , qui m’ont beaucoup fait sourire . Ce Mr voudrait que les parents et les enfants « notent » les enseignants . Sa démarche est extrêmement logique , vous avez eu dans votre enfance, ou dans la scolarité de vos enfants des « bons » profs , et les autres . Dans les cours à la rentrée, à la sortie des écoles,on entend les parents le dire  :

– ah oui Mr Machin c’est vraiment un bon prof , ou alors Mme Truc, pfff, l’année va être longue avec elle !!!

Vous vous souvenez de cette enseignante qui vous à fait aimer le théâtre, celui qui vous a enfin fait comprendre les sciences etc… Et ceux qui vous ont endormi toute l’année, etc….

Et là,  sur le plateau de l’émission , les enseignants se sont insurgés, comment des parents pourraient avoir la moindre compétence pour noter/évaluer , le corps enseignant .L’élite de la société , ceux qui savent tout, enfin ça c’est pour les bons parce que 4/20 comme note d’admissibilité au concours , ça laisse dubitatif .  Tout comme les copies des cahiers de mon fils 4+8=13 , etc….

Comment des parents, pfff , des gens inférieur à eux, pourraient avoir le niveau pour les évaluer ? Eh bien s’ils descendaient de leur piédestal, ils verraient que les parents déjà les jugent depuis bien longtemps et que souvent les jugements sont bons .

 

Afficher l'image d'origine
Afficher l'image d'origine

Ensuite est venu le tour d’une femme, que je ne citerai pas , car je ne veux même pas voir son nom sur mon blog . Elle s’exprimait sur l’ief et n’était pas d’accord : l’école est faite pour instruire et non les parents . Bon là, rien de bien méchant, on l’a tout entendu au moins une fois, l’étroitesse d’esprit des gens qui sont censé instruire et ouvrir nos enfants ,hein !!!!
Non c’est les propos qu’elle a tenu ensuite qui m’ont « choquée » .

  • L’école est là pour apprendre la frustration aux enfants ,
  • Nous vivons dans un monde de plus en plus violent, l’école est là pour apprendre cette violence aux enfants .
  • Et enfin le meilleur pour la fin, :Il faut séparer les enfants de leurs parents  !!!!

Cette dernière phrase , je ne sais même pas comment la qualifier tellement elle est violente . L’école est là pour séparer les enfants de leurs parents !!! Alors je ne sais pas vous, mais pour moi ,ça veut dire : que Nous, parents, sommes tellement , (je ne sais pas quoi d’ailleurs) quelque chose de néfaste sûrement, qu’il faut à tout prix mettre nos enfants dans les écoles afin de les sauver .

Afficher l'image d'origineJe ne sais pas dans quelle société on vit, mais que des gens arrivent à penser ça , waouh , ça me glace le sang. En gros l’école c’est la soumission, on apprend aux enfants  à être dociles et accessoirement du français,des maths etc… Alors oui, aujourd’hui certains parents se déchargent de leurs obligations d’éducation , sur l’école , mais pas tous . Nous ne sommes pas tous démissionnaires, et sûrement pas tous incapables à éduquer d’une part et à instruire d’autre part .

Si j’avais cette personne en face de moi, je lui répondrai qu’heureusement pour elle, qu’un jour des femmes se sont battues pour leurs libertés et la sienne par conséquence , car nous serions toujours soumises à nos époux ou nos pères . Nous n’aurions ni le droit de mettre des pantalons, ni de travailler , ni de voter ni rien .  Si elle pense vraiment que la seule solution pour vivre dans un monde aussi violent est d’être maltraité dans son enfance par l’école , que ça soit physiquement ou psychologiquement . Alors oui madame, il vaut sûrement mieux pour vos enfants qu’ils soient séparés de vous, ils rencontreront peut-être à l’école des gens qui leur apprendront que dans la vie on obtient bien plus avec un sourire et un s’il te plaît que par des coups  !!!!

 

Afficher l'image d'origine

2 réflexions sur “école en crise

  1. Bonjour,
    Je n’ai pas regardé cette émission, mais ai bien lu avec attention votre post.
    Dans le passage écrit : »Non c’est les propos qu’elle a tenu ensuite qui m’ont « choquée » .
    •L’école est là pour apprendre la frustration aux enfants « .
    Je suis d’accord avec cette partie ,comme les psychologues le disent aussi .Le mot frustration ne doit pas être au sens négatif pur. Un enfant qui obtient toujours ce qu’il désire ne deviendra pas un adulte heureux. L’enfant que ce soit auprès de des parents ,ou bien à l’école, doit comprendre qu’on ne peut pas toujours tout avoir. On le voit après dans les grandes surfaces, l’enfant qui se roule par terre, parce que le « méchant » parent a osé lui dire NON ! Le parent est montré du doigt, plus simple de toujours dire oui pour avoir la paix …30 secondes avant la prochaine demande….
    Cette femme ,selon mon opinion a voulu exprimer le laxisme de bon nombre de parents qui se déchargent de l’éducation des enfants sur le monde scolaire. Ce qui au final, donne des enseignants qui n’ont plus leurs rôles, mais doivent faire les ass’mat’ et les gendarmes. Et ce qui en découle un nivellement par le bas du niveau scolaire, car pas le temps d’apprendre les devoirs.

    Cdlmt !
    VS

    J'aime

    • Je suis absolument d’accord , la frustration s’apprend et est nécessaire , mais c’est le rôle des parents que de l’enseigner aux enfants . Si aujourd’hui certains sont laxistes (bien trop) , tous ne le sont pas . Je suis tout à fait d’accord avec votre raisonnement , sauf que là , cette personne s’exprimait (enfin je l’ai ressenti comme ça) de façon à dire que c’était le rôle de l’école car les parents étaient devenus incapables presque .

      Et c’est bien là le problème, pourquoi ces parents en feraient plus, vu que les institutions sont là pour les « remplacer » . Le problème est plus vaste que le programme en lui même, car il est bien évident que d’apprendre à se brosser les dent en CP , c’est une perte de temps sur le programme ( on ne fait de français ou de maths durant ce temps là ) etc…. Mais au lieu de rendre responsable les parents à nouveau, l’EN à décidé qu’il n’y avait qu’elle pour le faire . Il n’y a plus de « place » , personne ne situe plus personne .
      Avant : autorité/éducation = une grande partie en famille, et l’instruction à l’école couplé bien entendu à l’autorité et la vie en communauté
      aujourd’hui : les parents sont obligés de palier aux enseignants ( le nombre de fois où j’ai dû expliquer de nouveau les leçons à mes enfants) , les parents ne croient plus dans le système EN donc le dévalorise chez eux , de ce fait les enfants qui entendent tout n’ont aucun respect envers le corps enseignant , et le corps enseignant est partie du principe que les parents étaient bon à rien etc….

      C’est le chien qui se mord la queue , il faut remettre les choses à leurs places, en premier . Les punitions et heures de colles n’ont jamais tué personne . Les élèves les plus terribles doivent risquer l’exclusion des établissement , sinon les parents s’en foutent etc…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s