Zoom auteur : Tristan Pichard

Alors aujourd’hui , je voulais vous parler d’un auteur pour enfant (enfin pas que) vraiment super bien .

C’est Tristan Pichard, vous le connaissez peut être pour ses séries sur les contes de Bretagne, ou « les enquêtes de  John Doeuf »

 

Moi je veux pour vous présenter celui que je suis en train de lire, car c’est vraiment ultra rigolo . Celui ci est un roman ,pour ado à la base . Mais à ne pas mettre entre  toutes les mains, car autant c’est extrêmement drôle et subtile, plein de jeux de mots etc…., autant certains enfants trop jeunes n’arriveront pas à tout comprendre, donc je dirai à partir de 12/14 ans , suivant le niveau de lecture et français aussi . Rien que le titre est génial :

{Quelque chose de pourri au royaume du français}

 

Voici le résumé

Dans un XVIIIe siècle, au Royaume du Français, de grandes familles se partagent le pouvoir. Et leur fortune dépend de l’usage qui est fait de leur nom : la comtesse du Passé Composé, le baron de la Langue de Bois, etc. Sans oublier le large contingent des Exceptions qui confirment la Règle.

Les plus désargentés sont les Imparfait du subjonctif qui, acculés par les dettes, décident d’unir leur fille Olympe au plus riche héritier du royaume : Robinson, fils du chevalier des Jurons. Scandale en perspective. Mais les jeunes gens ne l’entendent pas de cette oreille. Et les voilà bientôt entraînés dans une autre intrigue : le complot des «Réformés de l’Orthographe» prépare le renversement du régime…

Et là un mot de l’auteur:

À plus d’un titre, le texte dont je suis le plus satisfait. Ce roman a demandé beaucoup de travail de composition et d’écriture, mais encore plus de travail de corrections et de ré-écriture avant de parvenir à la version définitive qui a été publiée.
L’objectif était de parler de la langue française, de se moquer de sa complexité, de tourner gentiment en dérision l’amour, la fascination et le caractère sacré dont elle est l’objet dans notre culture mais aussi d’évoquer sa puissance et le pouvoir qu’elle confère à ceux qui savent s’en servir à des fins de propagande.
Et tout cela, sans ton moralisateur ni prétention pédagogique. le but premier reste de divertir ! le plus important : l’aventure, l’histoire d’amour compliquée entre deux jeunes gens, les révélations fracassantes et les complots machiavéliques entre une course poursuite et un duel à l’épée.
À vous de dire si le contrat de départ a été rempli… 

 

Mon exemplaire vient de la bibliothèque mais je vais l’acheter dès que possible car je le veux dans notre bibliothèque perso, pour que les enfants, le moment venu l’ai à porté de main.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s