Je te donne mon avis mais je n’ai aucune expérience en la matière…

Durant plus de 2 ans, j’ai été inscrite sur un forum IEF, cela m’a beaucoup aidé à mes débuts. Pouvoir profiter de l’expérience d’autres parents, qui étaient passés par là avant moi ,était une chose géniale . J’y ai d’ailleurs fait la connaissance de plusieurs d’entre vous qui me suivez ici maintenant .

 Afficher l'image d'origine

J’ai ,presque ( car enfin de compte je suis restée mais encore un peu chamboulée de ce qui c’est passé ), pris la décision de quitter ce forum ,car je m’y sens agressée , encore une fois Unschooling et bienveillance y sont matraqués à longueurs de commentaires . Si vous osez affirmer que vous faites du formel et imposez des horaires à vos enfants , c’est limite si  on ne vous incrimine pas de maltraitance bad  Se voir reprocher mes gestes de savoir vivre, parce que sur les lieux publics (oui pas dans nous sommes SUR internet) je modère mes propos, par rapport à ce blog ,qui est mon espace personnel qui me sert parfois de défouloir , c’est assez fort .

Mais être jugé parce que l’on vient en aide , en tentant d’apporter une réponse ,c’est plus que je ne peux accepter . Quand je réponds à une question traitant d’adolescent , je sais de quoi je parle, j’ai en une à la maison, quand je parle des contrôles aussi j’ai 3 années à mon actif avec entre 2 et 3 enfants contrôlés à chaque fois .Alors quand je suis agressée par une personne qui n’a pas d’ado et encore moi un enfant en âge d’instruction obligatoire, cela me fait bien rire .

Quand on me sort de la bienveillance à toutes les sauces mais que l’on n’est pas capable d’écouter l’expérience des autres , sans juger c’est assez fort quand même . Quand on se permet de venir pourrir les demandes d’aides des gens avec ses propres convictions sans apporter aucune solution, à quoi cela sert-il ?

Pourquoi suis-je remontée aujourd’hui ?

Pas parce qu’on m’a critiquée, quand je ne suis pas bien quelque part, je m’en vais . Non ce qui me dérange c’est que je vois de plus en plus de parents entrer dans le monde merveilleux de l’informel et du unschooling , sans en mesurer vraiment la portée .

Un jour j’ai vu un reportage d’une maman IEF qui disait que les blogs comme celui ci , donnent une fausse idée de l’ief et que ça fini par démoraliser certains parents . Évidemment , ce n’est pas nos buts en créant des blogs, mais c’est pourtant ce que nous pouvons faire ,inconsciemment , moi la première . A force de ne montrer que le positif , de ce qui se passe chez nous, nous envoyons un message erroné de notre réalité .

Avec le unschooling , c’est pareil . Et cela peut être pire, car à force d’entendre qu’il faut laisser faire les enfants, qu’ils sont naturellement curieux , qu’ils ont besoin d’un temps après être passé à l’école etc… Certains parents confondent liberté et paresse . Rarement avec de jeunes enfants mais avec des plus vieux cela arrive .

Il ne faut pas confondre la liberté d’apprentissage que vous pouvez accorder à vos enfants et votre rôle de parent  » éducateur » . Il est facile de mélanger ces deux rôles . En tant qu’éducateur, vous vous devez , surtout avec des ados, de garder un cap, de les aider à trouver leurs chemins . Vous devez être le phare dans la tempête .

Afficher l'image d'origine

Il est important, dans cette période compliquée ,pour vos enfants , qu’ils puissent avoir un guide . Votre rôle est  de leur enseigner la persévérance, « l’obligation » . Quand ils sont petits : ils ne veulent pas / ils ne font pas , oui je suis d’accord .

Arrivée à l’adolescence , il est important que l’enfant sache, que dans la vie  : on ne fait pas toujours ce que l’on veut  !!! Par exemple , aller travailler quand il y a un beau soleil , eh oui, nous nous forçons à aller au travail et pas à la plage , dommage !!! Si vous laisser croire à vos enfants qu’il n’existe aucune « contrainte » dans la vie , qu’aller vous en faire : des chômeurs, des profiteurs du système ?

Je connais des gens qui travaillent quelques mois , emplois pas vraiment intéressants  ni épanouissants pour eux au demeurant, et qui quand ils ont gagné un peu d’argent ou assez de droits pour des aides financières, arrêtent de travailler.

Votre rôle d’éducateur, est de leur dire : si tu ne te sens pas bien dans une situation, alors tu dois faire en sorte de la changer ( changer de travail par exemple) mais pas de fuir et d’en faire qu’à ta tête .

Vous vous direz peut-être que je dérape un peu du sujet ,mais non . Car il y a peu j’ai lu le témoignage « bouleversant » d’une maman  qui a planté son IEF avec ses ados .

  • Des ados qui ne veulent « rien faire » mais alors rien .
  • un parent qui n’en peut plus de se battre contre l’inspection lors des contrôles
  • Un parent qui n’en peux plus de devoir motiver à tout bout de champ des » larves  » ( ado avachi sur un canapé par exemple)
  • Un parent qui culpabilise de s’être laisser embarquer dans cette situation
  • un parent qui prend la décision de rescolariser
  • Un été complet à remettre à niveau car l’unschooling n’a apporté que peu connaissance

Voilà ce qui arrive quand on se perd , qu’on n’est pas préparé. Quand on se laisse embarquer par « la mode » du moment , sans vraiment être préparé . Ce n’est pas parce que ça se passe « merveilleusement bien » chez les autres que cela sera de même chez vous . Je vois souvent des parents encourager vers le unschooling et minimiser l’impact que cela aura sur le contrôle avec l’inspecteur . Et puis , plus tard ces mêmes personnes,finissent par dire que chaque contrôle est un bras de fer, une bataille avec l’inspecteur .

Oui mais les familles qu’ils ont largement encouragés , sont-elles préparées à ses batailles ? Auraient-elles opté pour cette pédagogie si elles avaient été mieux informées ?

Tout ceci n’est qu’un exemple, peu importe ce que vous choisirez comme pédagogie , comme mode d’instruction . Faites le surtout en connaissance de cause , par parce que c’est la mode . Si l’unschooling vous tente , faites une transition, quelques matières au début . Ne vous laissez pas influencer , si vous ne vous en sentez pas capable , par pitié ne le faites pas . C’est valable pour toutes les pédagogies, peu importe , ne vous embarquez pas dans un processus , juste parce que vous avez vu un film, un reportage …

Afficher l'image d'origine

L’essentiel est avant tout d’être à l’aise, il y a autant de bon résultat en formel qu’en informel . De mon côté , j’ai pu réconcilier mon fils avec l’étude de la langue et l’écriture et ce , en faisant du formel . Bien que je vois d’énormes possibilités , dans la pratique du unschooling, je ne suis absolument pas prête à sauter le pas aujourd’hui . Cela ne veut pas dire

9 réflexions sur “Je te donne mon avis mais je n’ai aucune expérience en la matière…

  1. J’étais certaine que tu publierais un truc à ce sujet ! Tu as bien raison ! Et dire que tout est parti de mon pauvre post de 4 sous..franchement…!! Elles ont la hargne facile et voit de la maltraitance et de l’irrespect partout…je crois qu’un petit travail sur soi s’impose…se sentir agressée comme elles le sentent…ce n’est pas faire montre d’équilibre personnel!
    As tu lu « Les Déhérités » de François-Xavier Bellamy? Tu devrais. Il faut être en forme parce qu’il y a de la philo pointue mais c’est écrit dans une langue facile à lire. Je ne suis pas entièrement d’accord avec tout ce qu’il dit mais il est globalement dans le juste. Je pense que ça te plairait (et il est sorti en format poche !)

    J'aime

    • bah oui , il fallait que je m’exprime sur le sujet, pas pour faire ma « cosette » mais plus car j’ai le sentiment ces derniers temps qu’il faut ,pour être un bon parent IEF
      faire du unschooling, être bienveillant etc…. et qu’il n’y a que ça qui fonctionne .
      Il y a eu une sorte de révélation mystique , nous devons tout oublier des anciennes pratiques et suivre la vague . Moi j’aime bien mixer le tout , prendre un morceau de ci et de ça ,

      il faut que je modifie l’article d’ailleurs, parce qu’en fait je n’ai pas quitté le forum , mdrrr, on m’a demandé de revoir mon choix

      J'aime

  2. merci pour cet article intéressant qui apporte un autre son de cloche (en voyant remonter en simultané celui de la mère poule, je m’étais dit « coïncidence ? »😉 ). Très précieux à l’heure où effectivement, quand comme moi on s’apprête à rentrer dans « le monde merveilleux de l’IEF », on entend bcp de « si c’est pour faire des cours structurés, autant les mettre à l’école ».
    Par ailleurs je trouve la distinction entre grands et petits enfants particulièrement pertinente : si pour des enfants d’âge « maternelle » de l’informel semble très adapté (C. Mason ne préconise rien d’autre après tout), ce petit rappel que ce n’est pas forcément extensible à tous les âges, ou tous les tempéraments, ou toutes les situations, n’est pas inutile !

    J'aime

    • effectivement , certains adeptes de l’informel sont « persuadés » qu’ouvrir un manuel est une chose horrible etc…. Il n’en ai rien, je ne vais pas dire que mon fils par exemple se rue vers son manuel d’étude de la langue, et l’ouvre avec joie . Mais il l’ouvre , vient le faire avec moi, car il n’aime pas beaucoup ça mais le fait quand même .
      Il me l’a dit lui même, avant j’aimais pas ça mais en fait j’y arrive ! Pour preuve cette semaine, il a choisi de faire 2 dictées , il a fait celle de la semaine prochaine, pour s’avancer . Il se rend compte lui même de ses progrès.
      Des enfants ont besoin de structuration pour travailler, d’autres non . Être assis à une table devant un livre n’a jamais tué personne . Si certains enseignants ont réussi à dégoûter des apprentissages, ce n’est pas non plus une généralité , moi j’ai toujours aimé ça .

      Si aujourd’hui je passe ma 12 ans en total informel, mais elle ne va plus rien faire ,car pour elle se fonctionnement n’est pas « inné » . Nous ne cherchons que dans les domaines qui nous intéressent. Moi, je fais des recherches sur l’aromathérapie , l’assainissement écolo etc… car j’ai besoin d’infos sur ces sujets mais je ne cherche pas , là maintenant, des infos sur le latin 5ème, car je n’en ai pas l’utilité de suite .
      Certains savoir de base, passe par un peu de formel .

      J'aime

  3. Quand je lis ce genre d’articles, je ne peux que confirmer que nous vivons dans un monde individualiste ou chacun voit midi à sa porte, c’est-à-dire que chacun est persuadé que sa méthode, son opinion sont les meilleures et que tout le monde devrait faire pareil. Or, nous savons bien c’est pure chimère puisque nous sommes tous différents et que ce qui est adapté à l’un ne l’est sûrement pas pour l’autre.
    Je fais l’IEF avec mes deux garçons, CP et CM1. Nous avons attendu de nous sentir tous prêts pour tenter l’aventure d’abord sur un trimestre. J’ai passé ces vacances de février à lire les forums de mamans qui pratiquent l’IEF, dont celui-ci:). Un immense merci à toutes ses mamans qui partagent leur expérience, leurs conseils. A nous les novices, de faire la part des choses, de prendre ce qui nous convient, laisser ce qui ne semble pas adapté à nos besoins, notre mode de fonctionnement.
    Etonnament, ce qui m’a le plus aidé, ce fut de lire qu’il y aurait un temps d’adaptation qui pourrait se révéler difficile et que si nous étions sûr de faire le bon choix, il fallait s’accrocher. Je confirme, sur deux mois d’IEF, un mois et demie de galère en tous genres. Lire aussi, presque sur chaque blog, qu’il y avait des jours avec et des jours sans. Je confirme, mais après tout, c’est la vie, non? Donc, je n’ai absolument pas démarré l’IEF en me disant que nous allions nous éclater tous les trois dès le premier jours.
    Par contre, aujourd’hui, je peux dire que oui, nous avons trouvé un rythme, que le bilan est positif pour tout le monde mais qu’il y a et il y aura encore des adaptations à faire. En tant que maman, malgré la difficulté, je ne me suis jamais sentie perdue, grâce à toutes ces autres mamans blogueuses qui, selon moi, ne cachent pas les difficultés qu’un tel mode de vie représente. Il faut juste se connaitre suffisamment pour savoir que ce qui est peut être une difficulté chez l’un ne l’est pas nécessairement chez l’autre sans remettre en question le conseil ou le témoignage, qui de plus est le plus souvent gratuit! Je suis donc entrée dans l’IEF, ce qui n’était pas du tout prévu à la base, comme si j’étais déjà aguerrie, ce qui n’aurait pas été le cas si je n’avais pu bénéficier de tous ces témoignages.
    Pour terminer et déculpabiliser tout le monde sur ces fameuses méthodes alternatives, un dernier petit témoignage. Je suis une grande fan de la méthode Montessori. Mes deux garçons sortent de trois années dans une super école avec pédagogie Montessori, éducation positive, top. Sauf que, lorsque nous avons fait le bilan des apprentissages de nos garçons avec les enseignantes Montessori au mois de février, il en est ressorti qu’ils passaient tellement vite à l’abstraction qu’il s’ennuyaient terriblement à passer toutes les étapes de chaque apprentissage. Les enseignantes m’ont dit qu’elle avaient compris la nécessité d’adapter l’héritage de Maria Montessori à ce genre d’enfants mais que pour cela elles devaient prendre le temps de se poser, de réfléchir et voir ce qu’elles pouvaient proposer, quelles étapes elles pouvaient sauter sans pour autant mettre en difficulté le développement cérébral et sensoriel de l’enfant. Ce qu’elles n’avaient le temps de faire actuellement. Je ne me suis pas sentie plus frustrée que cela et je suis toujours aussi en accord avec cette pédagogie, j’essaie simplement d’être réaliste et de me dire que chaque manière d’enseigner, d’apprendre est perfectible et par là-même pas nécessairement adaptée à tous puisque nous sommes tous si différents les uns des autres. Nous avons donc retiré nos enfants de cette formidable école pour tenter l’IEF sur un trimestre. Quoique nous ferons, tenterons nous savons qu’il y aura des avantages et des inconvénients.
    Après seulement deux mois, nous savons, mon mari et moi, que nous avons fait un choix meilleur que l’école Montessori, malgré les difficultés d’adaptation. L’épanouissement intellectuel, la joie de nos enfants nous le prouvent. Peut-être le choix de l’IEF se révèlera-t-il par la suite moins bon qu’une autre alternative… Affaire à suivre…

    J'aime

    • la perfection n’existe pas de toute façon, aujourd’hui l’ief est aussi la meilleure chose pour nous, peut-être pas dans 8 ans, 4 ans ou 2 ans ? Nous ne savons pas de quoi est fait l’avenir … Tous les blogs ne devraient avoir comme « but » que de démontrer qu’il existe tant de façons de faire, de vivre l’ief que vous trouverez forcément la vôtre . Pas de vouloir « vendre » une manière plus qu’un autre .
      Je vais régulièrement sur des blogs ou groupe unscho , parce que parfois il y a des idées qui m’inspirent , des idées à prendre …Pour moi c’est enrichissant de voir comment fonctionne les autres et ça devrait l’être dans les deux cas .

      J'aime

  4. Hé béh ! J’étais contente d’être assise quand j’ai lu tout ça (sur le forum en question et cet article). Tu es une des veilleuses qui gardent le fortin du gros bon sens, j’aime tes coups de gueule qui secouent le cocotier et permettent souvent de garder les pieds sur Terre. La sphère ief bretonne ne se résume heureusement pas à un forum, et ton expérience et ton point de vue nous enrichissent, unschoolers.bzh compris (ou au moins moi😉 ).

    J'aime

    • mdrrr c’était un week-end rebondissant il faut dire, et riche en émotions , étrangement depuis qu’elle a quitté le forum, j’ai des spams sur l’ancien blog , la coïncidence est vraiment forte je trouve car en 2 ans je n’ai jamais eu de soucis et là tout les jours j’ai un com en anglais avec un lien douteux !!!!! Mesquineries quand tu nous tiens …. Tu as eu affaire à elle aussi , cette personne était remontée à chaque fois que nous n’étions pas de son avis

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s