Les nombres relatifs

Il m’est arrivée une mésaventure avant les vacances d’octobre , et qui s’est poursuivie cette semaine . Alors, non pour me faire plaindre mais vous plus pour vous mettre en garde ,je vais tout vous dire .

Comme manuel de maths nous avons Sésamath 5ème et le cahier d’exercice ( ancienne version – génération5).

Comme le titre de cet article l’explique , nous avons donc commencé le chapitre sur les nombres relatifs , avec comme base la représentation  sur une droite  et donc trouver l’abscisse

Jusque là , rien de bien méchant, arrivé en 5ème aucun souci pour comprendre qu’il existe des nombres négatifs, il suffit de lire un thermomètre !  C’est à partir de ce moment que ça a légèrement coincé, puis qu’on a eu   ce genre d’exercice , afin de trouver les coordonnées d’un point

Pourtant ce n’est pas compliqué, n’est-ce pas ?  Enfin ça c’est quand on vous explique que l’autre axe se nomme « ordonnée » et que pour écrire on commence toujours par l’abscisse  : A (+ 3; +4)  et B (+4;+3)

Parce que voyez vous il y a eu une petite omission dans notre manuel, heureusement je me suis souvenue qu’il y avait un ordre précis pour les écrire, certes j’avais oublié l’ordre mais ce n’était pas très difficile de le trouver .

Ça c’était avant les vacances, lundi , nous avons repris « la chose »  et commencer les additions des nombres relatifs . La rebelote , je lui dis stop, me souvenant que les signes changeaient parfois , dans mon souvenir – et – = +  . Bien que cela n’était point clair dans mon esprit , je savais qu’il y avait un petit quelque chose à creuser .

Je prends donc le manuel, prends le chapitre en question, afin de bien expliquer à Miss C (allergique aux maths) et bingo , encore une omission . A décharge , les autres manuels récents n’étaient guère mieux . Soit ce n’est pas expliqué , soit l’explication est  « étrange » .

J’ai donc été chercher sur le net un complément d’informations , pour raviver mes souvenirs, et un support cohérent pour Miss C .  Après avoir cherché dans les différents manuels que je possédais , j’ai pris celui que j’avais imprimé, via un blog de prof de maths, lassé d’avoir des manuels moyennement satisfaisant (voir ici ) . Puis je me suis imprimée 2 documents supplémentaires (merci google).

Conclusion : à force de prendre nos enfants pour des demeurés,  il a été décidé , à un moment, qu’il fallait simplifier . Le problème est que simplifier ,j’approuve mais ça ne signifie pas tronquer , car cela devient totalement contre productif .  C’est comme si  :

  • en 5ème on donnait la liste des ingrédients
  • en 4ème les temps de cuisson
  • et en 3ème les étapes de la recette

3 ans pour faire un gâteau ! C’est pareil, parce que les gamins soyez certain qu’arrivé en 4ème , ils auront déjà oublié ce qui avait été fait l’année précédente et ainsi de suite. Heureusement pour moi que j’ai de bons reste en maths et que j’ai de suite vu qu’il manquait des infos parce que sinon bonjour l’angoisse pour expliquer tout ça à ma fille .

Je vous conseille de faire attention , n’ayez pas une confiance aveugle dans ce qui est proposé, vérifiez !

7 réflexions sur “Les nombres relatifs

  1. Bonjour je ne comprends pas trop votre problème, c est l explication de l addition par les distances a zéro qui vous a posé problème ?
    N oubliez pas ( à mon sens) que ces méthodes de calcul doivent être découvertes et verbalisées par l enfant lui même. Je pourrais vous donner des exemples si besoin.
    Sinon plusieurs astuces pour ceux qui ne retiennent pas :
    Abscisse d abord , ordonnée ensuite comme pour les lettres de l alphabet ( A ; O ) ou sinon pour le placement sur les axes en haut ( en O) l ordonnée et en  » bas » l abscisse ( abs = bas) je ne sais pas si je suis claire…

    J'aime

  2. un outil, sans doute fort utile à ce moment-là: en montessori, on passe du serpent doré au serpent négatif et là, tout est évident : les perles positives et négatives ne sont pas de la même couleur: mais surtout , l’enfant a l’habitude de faire: 7+ (-2)+ (-9)+8+4+(-6) par exemple et que le résultat soit positif ou négatif… si j’ai le temps, j’essaierai de faire un billet là-dessus sur mon blog prochainement…mais je suis très en retard pour le moment… bon courage, c’est super simple, en effet, si et seulement si, c’est bien expliqué, en effet!

    J'aime

    • Ancien, mais j’ai aussi celui que j’utilisais au collège « Pythagore 1990 » mdr

      POur une très simple raison : avoir de vrais exercices, de vraies leçons etc… enfin c’est le but , après il arrive que la réalité ne soit pas ainsi …

      J’ai pris cette version, car elle ne demandait pas de prendre la calculatrice toute le 2 min, entre autre

      J'aime

      • Je comprends (mdr)! Ma question était juste due au fait que j’utilise également Sésamath en complément de mes manuels scolaires (éditions Magnard pour les maths) et que je trouve leurs manuels et cahiers d’exercices vraiment bien et surtout, ils relèvent un peu le niveau. Par contre je n’aime pas du tout celui du cycle 4 édition 2016. Ni son aspect ni son contenu ne me séduisent. Mon fils aime la sobriété dans les manuels de maths mais là on est plus que servi !
        En tout cas, merci pour vos partages qui m’éclairent vraiment bien.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s