En réponse

En réponse , à Denis  , qui  a laissé un long commentaire sur mon article

Pas très sérieux tout ça

Je vais lui accorder une réponse en conséquence , un si long message, mérite plus que 2 lignes en retour .Vous trouverez donc le message de Denis en noir et , mes réponses en mauve

 » Chère « je sais pas qui, y a pas ton nom dessus » , (moi en général je signe mes articles de blog). J’espère que lorsque que « Vous » allez chez quelqu’un vous vous renseignez au moins ? Car que ce soit sur internet ou dans la vie , je sais à qui je m’adresse, ou je fais un effort pour le savoir… Oui »Vous », il me semble que nous n’avons pas gardé les vaches ensemble!

J entends et respecte  votre mécontentement. Mais pas la personne vu le tutoiement.

A titre personnel je me suis plusieurs fois plaint de la torpeur qui nimbe ce que j appelle « les assos historiques » et elles savent (je les ai interpellées nommément ) que je pense qu’il est important de réagir aux « attaques » perpétuelles contre la liberté d’expression N’attaquez-vous pas ma liberté d’expression ? là tout de suite ?

(Led’a et le collectief par exemple, savent que je suis en général peu enclin à abdiquer ma volonté individuelle à la représentation par autrui).  Si je ne m’abuse vous êtes à la tête de FELICIA, vous prétendez  fédérer les gens mais hors de question d’abdiquer votre volonté individuelle ?   Que cela signifie t-il ? Que tant que vous serrez le chef personne ne pourra avoir un avis contraire au vôtre  ? Vous fédérez dans votre sens quoi ! On est plus proche de la dictature que de la fédération !!!

J’ai la faiblesse pourtant de croire que depuis juin 2017  il me semble que nous sommes le 27 avril 2017 , mais peut-être que nous ne vivons pas dans le même continuum espace-temps  une dynamique rassembleuse est en train de naître au sein des associations, groupes facebook et collectifs en tous genres pour: réagir vite, reagir de manière coordonnée ou complémentaire, reagir concrètement.  Une dynamique rassembleuse ? je confirme le problème d’espace/temps là . J’y reviens un peu plus bas dans votre message.

J’ai du coup beaucoup de mal à lire un blogpost à charge, qui camoufle sous une apparente honnêteté un banal argumentaire marketing. Il aurait été 10x plus simple d’expliquer pourquoi vous adhérez à l association l’école est la maison plutôt que de taper tous azimuts parfois sans fondement C’est déjà fait ,si ce n’est que ça qui vous chagrine, mais je vous invite à lire ceci datant de juillet 2016  .

« Vous comprendrez donc pourquoi ce rdv était important . Je vous invite à aller sur le blog « L’école est la maison » , en suivant ce lien, où vous trouverez le texte de la circulaire sur lequel nous avons travaillé , les propositions que nous avons faites au ministère lors de la réunion et le compte rendu de la réunion. » On est d accord que c est à la fois de la publicité et le seul groupe que vous épargnez.

J’ai effectivement cité CISE,LEDA et UNIE oui,dans le petit texte servant d’exemple absurde, mais je n’ai pas vu où je les mettais en cause ces associations ?

  Venons-en au faits. Comme le Collectief nous nous sommes posés la question de tenter de nous rendre  ou non à cette réunion programmée 6 jours avant la rencontre, et dont au final il ne subsiste quasiment rien dans le texte final de la circulaire.

Les faits , mais avec plaisir!  Ça pour avoir tenté, vous avez tenté, il me semble même que le mot « Harcèlement » a été évoqué du côté du ministère !! Vous n’avez pas vraiment eu le choix puisque,  vous n’étiez pas invité , c’est dommage quand on y pense, entre ceux qui on le droit d’entrée qui ne l’utilisent pas et ceux qui voudraient bien l’avoir et qui ne l’ont pas …

Je me suis demandé jusqu’à la dernière minute si plutôt que de jouter verbalement chaque jour avec Sarah Perret pour nous faire inclure au débat, il ne valait pas mieux nous en offusquer publiquement et jeter le gant.Mais non. Nous avions 27 remarques sur cette circulaire. Nous avons bossé 6 soirs d’affilée, comme led’a, comme UNIE, comme le collectief (bah oui parce que parfois on appartient à une asso ET à un collectif) pour porter les revendication de nos visions complémentaires de l’IEF. 

C’est  bien ce que j’ai dit : malgré les délais, les autres associations ont réussi à étudier le document et ne se sont pas servies de l’excuse du temps imparti trop court.  Donc le collect’ief , selon vos dires, aurait travaillé sur la circulaire , contredisant alors ce qui est  écrit  sur sa page . Mais n’aurait pas jugé bon de se déplacer ? 

Ou alors le collect’ief , fait en fait partie d’une asso et c’est sous le nom de cette asso qu’il a défendu l’IEF ? Mais alors pourquoi ce collectif s’il fait partie d’une asso , c’est une asso et un collectif sous deux noms différents mais la même entité au final  ? Là j’avoue , j’ai de plus en plus de mal à vous suivre ? Il faudrait clarifier qui est qui non ?

Comme l a fait l’école est la maison. Ni plus, ni moins. Ni mieux, ni moins bien. Et avec pour chacun, bien peu de succès. Continuons sur les faits. Felicia n’est pas une asso. C’est vrai.

Nous sommes d’accord, je ne vous calomnie pas,ce sont les faits. Donc pour l’instant aux yeux du MEN vous êtes inexistants ? Vous le dites un peu plus bas «  ni « reconnu par les services de la DGESCO » et c’est pour cette raison que vous n’avez pas eu le droit d’assister à la-dite réunion.

C’est d’ailleurs en ce moment essentiellement de ma faute. Je lutte avec le temps de cerveau qui m’est disponible entre le taf la vie de famille (heureusement la maman de monnenfant veille aux questions d’education) et les chantiers en cours: des circulaires, des candidats, des dossiers pour les legislatives, des sites web qui se montent et donc aussi finaliser un document officiel pour permettre à chaque asso fédérée ou tout parent hors asso fédérée de s’exprimer dans Félicia par le vote juste et democratique.

Oserai-je vous demander , vous faites ça tout seul ? Car sur les 1700 membres, 300 participants, vous avez l’air de tout faire ?

Je vous signale ô inconnue du blog à charge que nos statuts sont prêts depuis août 2017 encore ce problème de continuum, ce ne doit pas être facile à vivre , le règlement intérieur et la charte des adhérents aussi. Ils sont en ligne et en libre accès. Reste le vote. Et l’AG. Et le dépôt en préfecture.

Ok. Et le flip aussi de ne pas trouver, un président, un trésorier et un secrétaire prêts à s investir ainsi que la petite dizaine de coordinateurs rendus nécessaires par statuts et les relais pour les votes au sein de chaque asso.

ah , pourtant quand on est si NOMBREUX comme vous vous en vantez, ça devrait être chose facile .Et votre dynamique rassembleuse alors, elle rassemble mais ne s’investit pas ? ,

On existe pas dis-tu? Sur le papier non , légalement non ! toujours pas.

Depuis quand un collectif citoyen qui peut se targuer de 1700 personnes ayant demandé a rejoindre un groupe privé, 300 ayant rempli un formulaire demandant à participer à Felicia, 10 associations et écoles fondatrices, n existent pas? 

C’est donc un concours de popularité alors ! Seuls les plus nombreux peuvent s’exprimer , ah ! J’ai une question vous qui vous « targuez » : les 1400 autres ils font quoi alors dans votre groupe, de la figuration ? 

Depuis quand un collectif qui est de chaqur combat depuis mai et arrive à certains resultats concrets qui ne vont pas dans le sens d’un courbage perpétuel d’échine en faveur de l’Éducation Nationale,n’existe pas?

Serait-ce là  votre dynamique rassembleuse,ces mots si flatteurs ou touts ceux éparpillés sur internet quant à notre collectif  ?   Parce que   FELICIA est une fédération, qui est en fait un collectif ? Mille excuses ce n’est pas très clair,tout ça !!

  Si on en est à faire un concours de taille de bistouquettes…Oh c’est charmant, mais je ne vais pas pouvoir jouer je ne suis qu’une femme,zut.

on est peut-être ni une asso, ni « reconnu par les sevices de la DGESCO », mais objectivement NOTRE ief et NOTRE libre choix d instruction représente plus de monde qu’une asso de quelques membres seulement.

Là je ne sais plus, je dois compter en membres ou en bistouquettes ? Mais on en revient encore à la taille , pour avoir le droit de représenter l’IEF donc il faut être beaucoup , quitte à avoir 1400 figurants ?   Vous vous dites rassembleurs (FELICIA) des familles IEF,des écoles hors-contrat etc… Ce qui représente bien plus de 20 000 enfants tout confondu , vos 300 membres actifs représentent bien peu sur le nombre global ?

Une asso que je respecte  permettez moi de vous citer afin de montrer toute l’entendue de votre respect : »qui ne vont pas dans le sens d’un courbage perpétuel d’échine en faveur de l’Éducation Nationale« 

 Comme je respecte le choix du collectief. Comme j arrive même à respecter votre blog post plein de fiel qui planque mal son discours publicitaire. Parce que l’ouverture et l’humanisme sont les premiers engagements de la charte Felicia. Oups non sorry c’est vrai: selon vous inconnue, cette charte n existe pas. Cordialement.

en plus de ce soucis de continuum , nous n’avons visiblement pas les mêmes définitions des mots respect , humanisme ou ouverture . »

En voilà fini du message et de ma réponse, cependant ,je n’ai pas bien compris à quel titre Ce Mr a répondu , membre du collect’ief, membre de FELICIA , membres des deux , ou d’une autre ????

Mais cela a été néanmoins très instructif , sur le fond , car sur la forme ? Laisser-moi être un tant soit peu étonnée de l’emploi du terme B****ette  . ( problème d’égo masculin certainement ? )

  • Nous apprenons que la grande famille ief se rassemble , enfin tous , excepté ceux qui « courbe l’échine »,
  • Que certain on une charte sur l’ouverture à condition d’aller dans leur sens , sinon ils sont fermés .
  • Que pour avoir le droit de représenter l’IEF , il faut être beaucoup , sinon vous n’avez pas le droit . De ce fait vous devez avoir forcément le même avis que ceux déjà en place .
  • Qu’il y a un problème avec la liberté d’expression  ! Je n’ai pas le droit d’avoir un avis sur une asso ou un collectif mais les autres ont le droit d’avoir un avis sur le collectif dont je fais partie !

Fais ce que je dis , pas ce que je fais !!!

Je vous remercie de vos éclaircissements Denis, ceux ci et mon article confirment ce que je dénonce. Je pense qu’à présent chacun pourra tout seul comme un grand se faire une opinion assez précise des représentants de l’IEF, de l’efficacité de certain, de l’inertie des autres, du double-langage, de l’encouragement à contourner la loi etc…et ainsi chacun pourra s’engager où et comme il le souhaite.

Je ne prendrai certainement pas le temps de répondre ensuite, j’ai bien d’autres choses à faire .  Je validerai vos messages et commentaires (sauf insultes) afin d’offrir à mes lecteurs la plus grande  transparence .

Publicités

11 réflexions sur “En réponse

  1. Bien lu, Bien reçu.
    Au vu du caractère constructif de la réponse systématique et de son ton d’apaisement évident je vous laisse le fiel. Je me permets juste de signaler la définition d’un collectif que vous semblez ne pas bien cerner:

    Il s’agit d’un ensemble de personnes qui se rassemblent pour réfléchir et agir devant une situation face à laquelle ils sont conscients qu’agir individuellement n’aurait pas la même porté. Elles ont un but commun mais pas forcément les mêmes façons de voir puisqu’elles viennent de différents horizons et c’est dans la confrontation des divers points de vue que l’action se crée. Il est donc tout à fait logique qu’on retrouve éventuellement dans un collectif, qu’il soit CollectIEF ou aujourd’hui Felicia, des gens qui adhèrent par ailleurs à une association installée.

    La grande force et la grande souplesse des collectifs, c’est de n’être coincé ni engoncé par aucune structure et de n’avoir, contrairement aux aux associations, aucune structure avec présidence ou « chef ». Je ne ne revendique aucunement ce rôle avant une quelconque élection. Dans un collectif, il n’y a pas d’adhérents, avec cartes numérotées, etc., Et donc à fortiori pas de président mais des participants qui sont tous au même niveau, la différence vient de leur plus ou moins grand engagement par rapport à la vie du groupe et à ses objectifs. C’est ce qui a permis au nôtre de croître régulièrement depuis mai 2016 (oui désolé j’avais vu la typo, mais je n’avais via votre site aucun moyen de corriger mon commentaire, contrairement à l’auteur de ce blog), et de proposer différentes actions que les sympathisants du collectif se sont appropriés une à une et jusqu’à aujourd’hui.

    Et c’est pour conserver cette philosophie participative que nous avons mis en place des statuts (ouais un casse-tête chronophage en effet) qui permette de conserver cette philosophie jusque dans l’association qui en découlera.

    A noter enfin, je revendique d’avoir insisté (non pas harcelé) pour porter les idées du collectif dans une réunion que je trouvais également importante. Si le DGESCO ne nous connaît pas, je le regrette. Nous les avons pourtant plusieurs fois interpellé en notre nom dans différentes démarches. Ce qui laisse planer un certain doute sur leur efficacité administrative. Mais ça les regarde, nous ne cherchons pas à être adoubé par eux, que nous considérons comme un interlocuteur important et non le seul garant de notre capacité à prendre la parole et représenter les familles et écoles qui travaillent avec nous.

    Pour le reste je vous souhaite une agréable soirée en « vous » et entre vous.

    J'aime

  2. Quant à l’ouverture de Felicia au collectif l’école est la maison: voici copie de mes échanges du 29 janvier dernier avec Laurence Fournier pour votre collectif. Chacun y jugera de l’ouverture ou non de Félicia à accueillir des visions différentes de l’IEF dans sa représentation:

    29 JANVIER 16:57
    Laurence:
    Bonjour Denis, j’ai lu votre lien. Beaucoup de travail pour votre fédération, c’est bien, bravo. Pourquoi pour le moment notre Collectif ne vous rejoins pas?
    1. il suffit de se rendre sur le groupe UNIE et de lire les commentaires, pour comprendre que nous souhaitons pas travailler avec ces personnes. Il ne s’agit pas de divergences. Elles sont saines à mon sens. Il s’agit de la mauvaise foi, de l’interprétation, de supposition, insultes etc…donc non. Nous avons toujours été parfaitement corrects et précis dans le choix de nos mots. Nous ne donnerons pas dans ce dialogue de sourd et cette escalade de malhonnêteté caractérisée
    2. Le communiqué de la Fondation pour l’Ecole est une illustration parfaite de ce que nous pressentons d’une fédération : dilution des énergies, inertie,etc…je trouve éloquent de lire que la fondation crie victoire (alors que ce n’est pas du tout une), qu’elle n’a pas eu un mot pour l’IEF ni pour Félicia. Pour nous cette fédération est une agrégation d’instances qui agissent pour le compte au final, on est loin de la grande famille IEF…
    3. trop d’approches différentes pour se retrouver…trop de souffrances aussi sur les réseaux sociaux pour vouloir être associés à ces personnes 4. nous avons réécouté aussi l’intervention de LED’A sur RMC…ouch…nous ne voulons pas de cela non plus…désolé…En revanche, j’apprécie nos échanges. Bonne fin de dimanche.

    29 JANVIER 21:10
    Denis:
    1. C’est super, mais les gens qui parlent le plus fort ne sont pas toujours celles qui agissent le plus régulièrement… J’en sais quelque chose depuis le début de la fédé
    2. La fondation pour l’école n’est pas membre de la fédération et n’a pas manifesté son envie de nous rejoindre c’est un autre acteur. Il y en a d’autres. mais il est normal du coup, qu’elle n’aie pas un mot lié à Felicia 😉
    3. C’est une décision qui vous revient
    4. LED’A non plus n’est pas membre actuel ni n’a manifesté son envie de nous rejoindre.
    5. Votre décision vous revient. On ne pourra pas me reprocher de ne pas avoir essayé d’ouvrir nos lignes de travail.

    J'aime

  3. Bonjour Denis, je me souviens d’un certain brûlot signé de votre nom au sujet du Collectif. Un jet de fiel juste après notre refus de rejoindre Felicia.
    Alors merci, mais les minauderies suivies d’un coup de p*te, je n’oublie pas.

    J'aime

    • Brûlot que j assume totalement et que vous avez du mal lire. “Le collectif ‘L’école est la maison’ ou la tentation de la lorgnette.” @DVerloes https://medium.com/@DVerloes/l%C3%A9cole-est-la-maison-ou-la-tentation-de-la-lorgnette-c56428a3d78b
      Vous constaterez que j explique point à point pourquoi je ne suis pas d’accord avec la vision de votre asso sur les « propositions pour l’ief » . Vous constaterez que j y parle bien en mon nom propre uniquement et que je me permets de dire pourquoi je ne suis pas d’accord. Il ne me semble pas y lire d attaque ad hominem ni même de remise en cause de votre action. Juste la vision d un projet. Ce qui me semble tout à fait sain. Justement c est ce qui me chagrine ici. L absence de critique constructive remplacée par la diffamation et le fiel.

      J'aime

      • « Il ne me semble pas y lire d’attaque ad nominem ni même de remise en cause de votre action »…En êtes vous si certain?Morceaux choisis
        – rien que votre titre est déjà une remise en cause de nos actions.
        – « en s’en allant à la rencontre de Laurence Fournier et de son petit son collectif l’école est la maison (L’EELM), qui préconise d’accepter le décret pour que les contrôles se déroulent mieux. Dans le monde des médias, on appelle le principe de chercher quelqu’un qui défend le propos journalistico-politique qu’on a envie de tenir, sous l’apparente impartialité: un idiot utile. « (…) »Je ne parviens pas à comprendre pourquoi Laurence Fournier »
        …et bien si ce n’est pas nominatif cela? Je ne sais pas ce que c’est! Notez que je ne condamne pas aujourd’hui vos propos dans ce billet, pas plus qu’hier d’ailleurs mais je ne peux pas non plus vous laisser dire n’importe quoi ce soir…assumez vos écrits : vous avez insulté (idiot utile par exemple), nommé (mar personne notamment), et vous avez mis en cause le collectif et son action. Point. N’essayez pas d’édulcorer ce qui ne peut pas l’être.
        Mais poursuivons la lecture de votre billet si « neutre »…
        -« Surtout parce que le collectif entretient un flou volontaire »
        -« Et s’emballe dans d’autres propositions qui témoignent d’absence d’ouverture »
        -« Et L’EELM oublie, de surcroît, de signaler que ces dispositions contraignent de fait toutes les pratiques éducatives que le collectif en question ignore ou par lesquelles il est “saoulé”. Bel exemple de l’ouverture d’esprit dont tous les parents IEF m’ont vanté la pratique dès l’instant où l’instruction en famille s’est imposée comme une évidence pour mon enfant. Vous ne trouvez pas? »
        -« Ouvrons un cabinet de consultance L’EELM, voici une soixantaine de personnes qui sont arrivées à démontrer ce que même les spécialistes de la Miviludes n’ont pas tenté. »
        -« J’ai connu du temps de ma scolarité des camarades de classe dont les parents, jusqu’au lycée écrivaient les dissertations et commentaires composés de leur progéniture pour gonfler leur moyenne. Est-ce une réminiscence de l’injustice vécue par le collectif à cette époque, qui justifie cette soudaine attaque spécifique des enfants CPC: “madame la ministre, y’a Cépécé il fait rien qu’à tricher”? »
        -« transforme cette bienveillance de façade »
        -« C’est étrange cette manière d’embarquer dans la chaloupe de secours, en piquant les gilets de sauvetage de tous les autres parents non? »
        -« Peut-être la réponse est-elle à chercher dans les blogs personnels de certains membres de L’EELM [liens intégrés…donc nominatif encore!] où on peut lire des prises de positions bien plus virulentes contre l’informel et le Unschooling
        …souffrez donc cher monsieur, que j’y vois également du fiel et la diffamation, de la raillerie, de l’insinuation…Je ne m’attarde pas sur le fond car c’est parfaitement inutile. Tout aussi inutile était de répondre à votre billet bienveillant le jour de sa sortie…

        Enfin, je note que tout comme Cindy, vous avez écrit votre billet en votre nom mais vous n’êtes pas parvenu à le dissocier de Felicia pour autant… »Quant à moi, je continuerai de me battre au sein du collectif Felicia où je joue surtout les grandes gueules, pour que nous réouvrions le débat avec l’éducation nationale, en vue d’une meilleure définition du contrôle de l’instruction / éducation, réellement ouverte et démocratique, réellement pensée pour prendre en compte toutes le facettes garanties par la liberté de choix d’instruction et d’enseignement en France. Et si Felicia propose un jour des règles pour un meilleur contrôle je me battrai de mon travail et de mon vote pour que soient prises en compte toutes les formes d’instruction, aucune au détriment de toutes les autres. »

        Je ne vois pas où est la différence entre le billet de Cindy et le vôtre…le petit collectif vous salue bien.

        J'aime

  4. Bonsoir Denis, ce que vous venez de faire n’est pas très élégant…quand je prends la peine (d’un commun accord avec vous, je vous le rappelle, d’échanger en mp), ce n’est certainement pas pour que ces échanges deviennent publiques sur un blog qui n’est pas le mien, en réponse à un billet dont je ne suis ni l’inspiratrice ni l’auteur. Au moins, je sais à quoi m’en tenir, à qui j’ai à faire et pourquoi je n’encouragerai jamais le Collectif l’Ecole est la Maison à travailler avec Felicia.
    Mais tout ceci ne m’inquiète pas le moins du monde, le temps dira quelle leçon il faut tirer des agissements de chacun et je n’oublie pas, pour ma part, qu’on juge un arbre à ses fruits.

    J'aime

    • Bonjour Laurence.
      Je veux bien sans souci supprimer cet échange (dont j ai toujours signalé qu’il était un échange lié à Felicia et a la possibilité de nous rejoindre et non un échange privé destiné a le rester. Cet échange a d’ailleurs été signalé dans ma prise de position sur mon blog où vous constaterez que je me suis permis de donner mon avis sans dénigrer le travail de fond effectué par les autres ). Mais j’ai vraiment vraiment beaucoup de mal avec vos membres qui se permettent des allégations sans fondement et très largement à charge dans leurs posts. Où sont mélangés avis personnel (on a le droit d’avoir un avis personne) et avis du groupe dans lequel on bosse.

      Je crois avoir toujours été ouvert et courtois et ne mérite pas un post mi perso mi école est la maison dans lequel on nous traite peu ou prou de rigolos sans utilité, qui ne représentent que moi , harceleurs et pas même capables de se monter en asso (alors que le collectif convient tres bien pour la plupart des actions que nous menons) , qui plus est n’auraient pas de démarche d’ouverture.

      Je crois avoir témoigné très largement à chaque attaque de membre de notre collectif envers l ecole est la maison à titre personnel, l’attachement de Felicia à sa charte humaniste et ouverte et pris la défense des visions multiples de l ief et de la possibilité pour plusieurs visions de coexister.

      Là un de vos membres dont on ne s’il parle en son nom ou celui de l’asso, sous entend que nous n’avons jamais proposé d ouverture, ce qui est faux et compose un message très largement insultant sur un blog où est fièrement inséré votre logo et des invites à vous rejoindre.

      Je regrette mais trop c est trop. Je peux accepter l’opposition, elle est saine, les propositions antagonistes qui font avancer le débat, mais les basses attaques ad hominem en usant d’arguments très largement diffamatoires, je suis désolé, ce n’est pas ma conception de l’engagement citoyen ni des valeurs que je souhaite installer dans les relations entre associations ou regroupements. Des associations, collectifs ou peu importe leur nom, dont le but est quand même in fine la défense des valeurs que nous apprenons à vos enfants. Si Cindy veut supprimer l’échange avec vous je n ai aucun souci, si dans le même temps la figure d’autorité que tu incarnes dans ton association se fend d’un rectificatif aux propos énoncés. A un moment il faut essayer d’être honnête. Quand Cindy dit NOUS, elle parle bien de l’asso à laquelle elle adhère et parle donc au nom de cette dernière.

      Qu’on ne soit pas d accord c’est une chose, qu’on joue à diffamer ou critiquer en entretenant le flou si on parle au nom de l’asso à laquelle on signale appartenir et travailler, ce n est pas normal.

      Je n’ai rien fait d’autre que signaler la vérité à savoir qu’en tant que « grande gueule » d’un collectif j ai contacté la presidente d’une asso pour lui proposer de travailler en commun contrairement à ce qui est avancé.

      Aucune de mes démarches n’a vocation à rester secrète, je ne suis pas politicien féru de tractations secrètes. Si le propos rapporté vous ennuie n’hésite pas à le faire retirer. J’espère néanmoins que vous aurez l’intégrité de faire corriger l’info fausse rapportée par votre membre. Bonne soirée. (Nb je signale que cet échange aussi n’a pas vocation a rester privé -mais qu’il est plus joli quand on prend le temps de relire ses coquilles)

      J'aime

      • Je vais faire une entorse à ma règle de ne pas répondre.

        Mr j’ai écrit un article sur un collectif , pas sur VOUS en personne.
        J’ai écris un article en mon nom Pas au nom du collectif auquel j’appartiens cependant , je ne vais pas nier non plus dans mes articles, dans mes propos que je fais partie de ce collectif .

        Alors là , POur le rectificatif, vous pouvez toujours attendre , parce que quand je parle au nom du collectif , je le fais sur le blog ou le forum et dans ce cas avec l’aval
        du groupe . Par contre il va falloir se lever de bonne heure pour me faire taire sur mon blog .
        Merci d’arrêter de mêler laurence à tout ceci , mes écrits ne vous plaisent pas , c’est bien dommage mais ils resteront , au nom de la liberté d’expression qui vous est cher.

        J’ai répondu à votre message initial , il ne fallait pas le laisser si vous ne vouliez pas de réponse .

        J'aime

  5. Il n’y a pas de grande famille IEF et ne pourra probablement pas en avoir car nous venons tous d’horizons très différents.
    Mais ce que je pense c’est que faire l’IEF pour ses enfants, c’est une décision courageuse qui demande beaucoup d’implication et met en jeu notre capacité et notre responsabilité à instruire nos enfants.
    Après chacun va vers l’association qui représente le mieux ses aspirations.
    Pour ma part, pour l’instant c’est avec le Collectif l’école est la maison que j’ai trouvé le plus de sympathie, d’ouverture dans un état d’esprit constructif et de cohérence.

    Aimé par 1 personne

    • Madame, je ne demande pas qu’il soit retiré. La liberté d expression (et de choisir librement son mode d’instruction et d’apprentissage) ont beaucoup d’importance à mes yeux.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s